Un si bel esprit d’équipe pour la délégation Cergyssoise

Zone Ile de France - Courbevoie - les 5 & 6 avril 2008
dimanche 13 avril 2008
par  Cergy Pontoise GR

En avril, ne te découvre pas d’un fil... En mai, fais ce qu’il te plaît...
Et si, à Cergy GR, ce qui nous plaisait pour le mois de mai était de partir à la fois à Nantes et à Besançon, pensez-vous que cela pourrait être possible ? Alors faisons ce rêve où tout commence à Courbevoie par un beau week-end enneigé...

Samedi 5 avril 2008
Courbevoie, midi. Le complexe sportif accueille ce week-end les sélections pour les championnats de France DF et DN, et la finale de zone pour certaines. Un magnifique gymnase, des couloirs gigantesques, un accueil chaleureux, l’organisation est à la hauteur des enjeux pour les gymnastes.

Entrée en lice des DF3 cadettes (Marie, Morgane, Olivia et Anna). Marie fait office de porte-bonheur dans cette équipe : 3 ans, déjà 4 championnats de France. Pourquoi ne pas rêver à un 5ème et partir à Besançon ? La tâche est rude : les filles passent en seconde position de leur catégorie. Le sans faute est obligatoire pour rêver à la sélection.
Le contrat est rempli : elles réussissent un passage enlevé, propre, synchrone. Elles ont même fait flageoler les jambes de Laure tant elles ont bien travaillé. Le suspens est maintenu jusqu’au bout : elles remportent l’argent... Première équipe sélectionnée pour Besançon !

17h : arrivée des filles du DN. L’ensemble (Emeline, Caroline, Marie-Adeline, Alix, Tatiana et Lucie) et les deux individuelles (Audrey Chauvelot et Léa Peinoit) sont enfin réunis pour un seul objectif : la qualification en DN4. Pour la première de Cergy GR en DN, il s’agit de se fixer un objectif raisonnable. Sur le papier, l’équipe s’annonce peut-être moins performante que d’autres : un ensemble composé uniquement de Fédérales mais deux individuelles de niveau National. Face à des habituées de la catégorie comme Paris Centre ou Corbeil, le challenge peut s’avérer difficile à relever. Leur performance en région avait laissé un si beau souvenir dans nos esprits et nous savions l’équipe attendue : coup de chance ou réelle performance sportive ? Les heures qui suivirent donnèrent la réponse.

La suite a été un pur moment de bonheur et de magie. 8 filles réunies pour donner le meilleur d’elles. 8 filles bien décidées à se soutenir et à se pousser mutuellement jusqu’au bout. De mémoire de coach, nous n’avions assisté que très rarement à une aussi grande détermination de la part de gymnastes. Les filles ont réussi à faire naître en peu de temps un esprit d’équipe sans faille : les individuelles accompagnant l’ensemble et inversement.

Place aux "Rameuses". Pour l’ensemble un quasi sans faute, des cerceaux un peu moins hauts qu’à la région, un peu de stress mais une prestation magnifique ! Et les larmes de bonheur en sortant du praticable. Quoi qu’il arrive, le contrat est rempli : aucun regret à avoir.

Retour dans la salle d’échauffement avec Dori et Léa. Leur présence n’est pas évidente pour chacune d’entre elles : Dori est de retour après plus de deux mois d’arrêt forcé pour blessure au pied ; Léa amorce sa dernière ligne droite avant les Coupes Nationales. Ne pas défaillir, maintenir la qualité de travail démontrée jusqu’à présent par l’ensemble. Ce dernier accorde alors une confiance réconfortante pour les deux filles.
Dori entame le premier passage aux massues. L’enchaînement a été modifié depuis le dernier championnat de France pour répondre aux exigences de la notation FIG. Quelques erreurs mais la démonstration d’un mental de retour : s’accrocher jusqu’au dernier mouvement et ne pas faillir.

Puis c’est au tour de Léa de rentrer sur le praticable au cerceau. Une Léa que nous n’avions pas vue en compétition depuis plusieurs mois. Le moment de magie a alors continué : des sauts d’une très grande amplitude, une classe naturelle. Nous avons été époustouflées par sa prestation et par son charisme, malgré une petite erreur en fin de programme.

L’attente est longue. Les individuelles présentées par les autres clubs sont toutes exceptionnelles. L’ensemble de Paris Centre a laissé un très bon souvenir dans le public. Et si tout s’arrêtait là pour nous ?
Puis c’est l’heure du palmarès. Les premières sont évidentes : Paris Centre. Un ensemble composée de Nationales B, des individuelles championnes de France en Nationales B. Tout est réuni pour faire de cette équipe le grand vainqueur de la zone. Nos pronostics furent juste : elles remportent l’or.
Nous nous mettons alors à rêver d’une 5ème voire d’une 4ème place par des calculs peu scientifiques, des comparaisons qui essaient de rester neutres.
L’explosion de joie est à son paroxysme : les filles remportent la médaille d’argent et leur billet pour Nantes ! Nous apprendrons après que l’ensemble finit second tout comme Léa en individuelle. La combinaison des notes les rapproche des premières finalistes et les laisse rêver à une place en DN3.

Un samedi argenté pour la délégation Cergyssoise

Dimanche 6 avril 2008
8h, retour à Courbevoie. Une légère impression d’avoir dormi sur place. Encore sur notre petit nuage, il faut assurer : un ensemble dans chaque catégorie. La journée prévoit d’être longue et riche en émotions.

Entrée en lice des DF3 juniors/senior (Marie, Clémentine, Myriam et Sarah).
Beaucoup de travail pour ces filles depuis le début de l’année : cerceau / ruban, c’est loin d’être évident pour tout le monde. Elles n’ont qu’un seul objectif : partir à Besançon et montrer tout leur dynamisme. Le passage est enlevé : les rubans ne traînent pas, les filles sont ensemble, souriantes et dynamiques. Peu de choses à leur reprocher. Nous remontons dans les gradins, ravies de leur passage. Les commentaires du public (hors Cergy) sont tous unanimes : elles ont réalisé un des trois plus beaux passages depuis le début de la rotation. Presque soulagées, nous attendons le palmarès avec impatience. Nous serions tellement heureuses qu’elles partent à Besançon. 5 ensembles se qualifient, c’est faisable. Et là, le choc. Elles terminent 6ème, à la limite de la qualification. Incompréhension totale de nous toutes : la joie du passage laisse place aux pleurs chez nos juniors. Il nous est impossible de leur expliquer pourquoi elles ne sont pas qualifiées. Un seul choix : ouvrir nos bras et les consoler.

PS : depuis, les DF3 J/S ont été repêchées pour la Finale Nationale. YOUPI

Retour sur la compétition des DF1 benjamines (Eva, Alexandra, Sydney, Maëlenn et Victoire). Première frayeur de la journée. Dans l’espace surpeuplé des gradins, nos petites se font coiffer et maquiller. L’une de nos puces nous tombe alors dans les bras. Le malaise. Direction les secouristes de la Croix-Rouge pour remonter à bloc notre petit bout de caoutchouc. Impossible de faire passer l’ensemble en fin de compétition : soit elles passent à l’heure dite, soit elles déclarent forfait. Quelques minutes de repos et du sucre la remettent sur pieds. La course s’amorce : nous avons du retard sur le temps d’échauffement. Surtout, ne pas les inquiéter et leur montrer que c’est un jeu. De toute manière, nous ne sommes pas adeptes des 1h30 d’échauffement. Elles ne seront que moins fatiguées.
Le passage n’est pas parfait. Une sortie de gymnaste, un grand déplacement, nous en oublions leur rigueur et leurs jolis mouvements des 2 premières minutes. Après la déception des juniors, nous nous mettons à craindre le pire. Et si elles aussi ne se qualifiaient pas ? Le visionnage de la vidéo nous réconforte alors : elles sont ensemble, propres, dynamiques et les difficultés sont bien exécutées. Cela devrait passer. Et ça passe : elles terminent 3ème !

Dernier ensemble à matcher pour la qualification : les DF1 minimes (Charline, Bérénice, Aliénor, Laura et Aimée-Lou). Nous savons que cela sera très dur tant le niveau est relevé cette saison. Un joli ensemble d’Evry (champion de France en DF1 benjamines) est prédit pour remporter la compétition. L’approche de la compétition est moins détendue du côté de nos minimes. Des erreurs et des lâchers les éloignent d’une possible qualification. Elles terminent 12ème et finissent leur saison. Nous les félicitons pour leur travail et leurs progrès sur cette saison.

La fin de journée laisse la place à la Finale de zone des DF3 poussines et des DF4. Nos poussines (Doréane, Audrey, Oksana et Maud) sont en pleine forme, ce qui est moins notre cas. Pas de qualification pour ces petits bouts : juste une finale à ne pas manquer. Elles rêvent de terminer l’année en beauté avec un titre de Championne de Zone. Et elles se donneront les moyens. La corde nous a toujours porté bonheur et cela continue.

Les 4 "princesses" (surnommées ainsi par la Croix Rouge) ne se laissent pas avoir par les difficultés de l’engin. Elles appliquent avec beaucoup de rigueur et à la lettre chacun des conseils prodigués depuis le début de l’année. Le passage nous laisse sans voix. Elles remportent la médaille d’or et terminent l’année en beauté ! Un ensemble qui promet de jolies choses en benjamines...

En résumé
- 1 équipe qualifiée en DN3 pour la Finale Nationale à Nantes.
3 ensembles qualifiés pour la Finale Nationale à Besançon :
- DF1 Benjamines
- DF3 Cadettes
- DF3 Juniors/Seniors

UN IMMENSE BRAVO A TOUTES DE NOUS AVOIR FAIT VIVRE CE WEEK-END RICHE EN REBONDISSEMENTS. BONNE CHANCE POUR LES FINALES !