Ici à Issy. Là-bas dans le Sud...

Championnat de Zone DN-DF-DC. Issy les Moulineaux - 4 & 5 avril 2009
dimanche 3 mai 2009
par  Cergy Pontoise GR

1er mai, Fête du Travail, un beau jour pour raconter l’épopée d’Issy qui s’est passée il y a maintenant près d’un mois.
Pourquoi avoir autant tardé à écrire me demanderez-vous ? Tout simplement parce que l’ensemble des zones n’étaient pas passées. Tout simplement parce que nous attendions des bonnes/mauvaises nouvelles pour certaines. Et tout simplement parce que ce que nous avons vécu pour ce Championnat de Zone a été dur et merveilleux à la fois.
Que d’émotion encore une fois. De la joie, de l’amertume, de la déception...

Toutes nos félicitations Mesdemoiselles ! Merci pour cette aventure même si pour certaines, elle s’est arrêtée trop tôt, beaucoup trop tôt.

Samedi 4 avril 2009
L’enjeu est de taille pour l’ensemble de nos gymnastes : se qualifier pour les Finales Nationales de Toulouse et de Nîmes. Le stress est plus que présent chez les DC3 pour qui la Finale se déroule deux mois après la sélection. Et le stress aura eu raison de notre première équipe, les DC3 Juniors qui sont passées à côté de leur compétition.
Une erreur en début de programme les aura totalement déstabilisées. Absentes une grande partie de l’exercice, nous nous sentions impuissantes à notre place de spectateur. Elles termineront à la 16ème place.
Bravo les filles pour votre parcours pour cette première année à ce niveau. Regardez le chemin parcouru. Vous avez fait vos armes et la saison prochaine sera sûrement meilleure.

Deuxième équipe à se présenter, nos Divisions Nationales. Mais avant de revenir sur cette soirée riche en émotion, revenons sur 10 jours de doute et d’angoisse.
Avec tout ce que nous vivons à Cergy GR, nous avons souvent pensé écrire les Mémoires du club racontant les formidables et terribles histoires que nous avons pu vivre avec nos gymnastes. Les DN auront écrit un gros chapître cette année.
Nos Phoenix. J-13 jours. L’une de nos gymnastes nous annonce qu’elle est blessée et trop souffrante pour participer à la sélection : elle abandonne l’équipe et ses coéquipières. Que faire à part déclarer forfait ? Comment consoler des gymnastes que nous connaissons depuis plus de 10 ans qui contre toute attente avaient déjà remonté la pente cette saison ? Déclarer forfait, notre seule solution. Sécher leurs larmes (les nôtres), et rêver à une saison meilleure l’an prochain alors que notre meilleure individuelle pouvait peut-être voguer vers d’autres eaux Nationales et Internationales.
Mais les heures passent, et les filles ne comprennent et ne parviennent à accepter la réalité. Trouver une solution deviendra notre maître mot et va nous hanter. Mais, et comme seules les belles histoires sportives peuvent le faire, le miracle, la bonne étoile, arrive.
Une idée folle s’empare de nous : et si notre seul espoir était Fanny Cesarotto ? Nous savions qu’elle avait repris les études à Cergy mais ne l’avions pas vu depuis une dizaine d’années. Accepterait-elle ? Serait-elle capable de relever le défi en une semaine après 8 ans d’arrêt ?
Un petit message sur son répondeur, "Fanny, veux-tu devenir une héroïne ?", et quelques mots échangés plus tard, rendez-vous au gymnase pour la plus belle séquence émotion de cette année. Retrouver Fanny après autant d’années. Nous avions laissé une enfant, nous retrouvons une femme. Et Fanny accepte de relever le défi et d’apprendre l’ensemble et un individuel. Les retrouvailles sont merveilleuses entre Laure et elle. L’échange entre Fanny et notre petite Léa, la brindille, est émouvant : le parcours est similaire au même âge. Et nous retrouvons les étoiles dans les yeux de nos trois autres louloutes.
Une semaine de travail intensif, de souffrance pour Fanny, jusqu’à très tard la veille de la compet’ sous une bulle, dans un cocon, surprotégées de l’extérieur. Nous y croyons dur, elles y croient également : elles peuvent se qualifier mais nous devrons faire simple et efficace, comme sait le faire Laure. Objectif : 0 chute en ensemble. L’invidividuel de Fanny devra être efficace et nous compterons sur Léa pour remonter la note d’indiv.

Le soir de la sélection arrive. Les 5 heures d’entraînement en ensemble suffiront-elles ? Nos gymnastes sont sereines : elles n’ont plus rien à perdre, c’est exceptionnel d’être là. Et ce que nous espérions arriva : la bonne étoile était au-dessus de leurs têtes
L’ensemble est une réussite : aucune grosse erreur, aucune chute d’engin, aucune sortie. Nous les attendons avec des larmes de joie et de respect à la sortie. Quoi qu’il advienne, elles n’auront pas démérité et n’auront rien à regretter.

Fanny se présente au cerceau. Les années ont passé mais la souplesse reste exceptionnelle. Nous avions oublié de rabâcher à Fanny que l’improvisation n’était plus possible avec les feuilles VA. Nous aurons eu le droit à un joli passage et une belle révérence de notre part.

Quant à Léa, notre brindille qui sortait de blessure. Elle réussit un splendide passage la propulsant loin en tête du classement.

Les résultats tombent : elles montent sur la 3ème place du podium et se qualifieront un mois après en DN3, pour la deuxième année consécutive. MERCI FANNY !

Dimanche 5 avril 2009
Nous arrivons de très bonne heure au gymnase, le cœur léger et très motivées pour accompagner nos autres gymnastes.
Entrée en lice de nos DC3 Seniors et DC3 Cadettes, dans lesquelles nous plaçons beaucoup d’espoir, puisqu’ayant fait un joli parcours jusque là tout comme la saison dernière.
L’équipe numéro 2 des DC3 Seniors s’avancent en premier. Elles savent qu’une place en Finale sera difficile pour elles à gagner et veulent donc ne rien regretter de leur passage. Mais le stress de la compétition est bien présent en ce dimanche matin et les fautes d’étourderie s’enchaînent : les placements de bras ne sont pas assez juste dans les lancers. Elles finissent à la 15ème place avec le petit goût amer de ne pas avoir réussi le joli passage qu’elles espéraient tant.
Quoi qu’il en soit, nous avons passé une saison très agréable à vos côtés et avons apprécié votre interprétation très rock de votre enchaînement. Bravo les filles !

Et là, nos deux plus grosses déceptions et incompréhensions du week-end.
C’est au tour de l’équipe numero 1 des DC3 Seniors. Une collaboration loupée en début d’enchaînement suivie d’un petit lâcher ne les déstabilisent pas pour autant le reste du passage. Elles se rattrapent et bien que plus fébriles que d’habitude, elles s’accrochent et réussissent un passage très correct. Mais elles sont déçues, tout comme nous, et savent qu’il sera dur pour elles d’atteindre le haut du classement. Le reste de la compétition s’enchaîne et beaucoup d’autres ensembles manquent d’assurance. Nous nous mettons alors à croire de nouveau à une possible qualification qui s’envolera vite à l’annonce du classement. Elles finissent 9ème de la compétition. Les visages sont durs, tristes et nous nous sentons impuissantes à les consoler. Nous n’avions jamais imaginé que cela pourrait se passer ainsi pour elles. Chères "Tristan & Iseult", nous aurions tellement aimé vous voir partir à Nîmes mais la compétition en aura décidé autrement. Bravo pour votre parcours et les frissons que vous avez procurés à beaucoup de personnes depuis le début de la saison.

Nos DC3 Cadettes, en qui nous placions beaucoup d’espoir de sélection. Vice-championnes de France en titre et en progression constante depuis le début de la saison, nous n’aurions jamais pu imaginer ce qui allait se passer. L’ensemble débute par un grand déplacement en début d’enchaînement et un second lâcher en milieu de composition, puis rien : tout s’enchaîne, elles sont présentes, ensemble, en rythme. Mais le couperet tombe : elles finissent 8ème, beaucoup trop loin de la qualification et d’un possible repêchage. Nous restons sans voix et le resterons le reste de la journée. Combien de fois revivront-elles leur passage dans leur tête en se disant "et s’il n’y avait pas eue cette erreur..." ? Mais ce sont des battantes qui remontent vite la pente. Alors, les filles, pour nous, vous êtes une équipe solide et efficace qui avez toujours su être présente lorsqu’on vous attendait. Une fois n’est pas coutume et la saison prochaine sera différente, on l’espère. Nous avons hâte de vous retrouver sur le praticable !

Nous nous remotivons : il reste encore 4 ensembles à passer et il faut garder la même énergie pour les autres même si nous avons le cœur gros pour les non-sélectionnées.
En premier passage : nos DF1 Minimes. Leur enchaînement au cerceau est complexe mais elles le maîtrisent de mieux en mieux. Elles enchaînent des erreurs d’inattention mais proposent dans l’ensemble un joli passage dynamique. La compétition est difficile : les autres enchaînements proposés sont également très complets et bien maîtrisés. Le classement les positionne en 7ème position juste derrière la qualification pour Toulouse, à 5 centièmes. Elles sont tristes et déçues : une pointe de pied tirée en plus et elles partaient. Nous décidons néanmoins de poursuivre leur entraînement même si les chances d’un repêchage sont minimes. Et la réponse tombera un mois plus tard : elles partent à Toulouse !

Puis c’est au tour de nos DF1 Benjamines à la corde. Nos 5 poupées russes réussissent un passage presque sans faute. Bluffantes, tout à l’air tellement simple entre leurs mains, c’est un jeu. Elles enchaînent les difficultés et prises de risque pendant 2min30 et nous retiendrons notre souffle jusqu’au palmarès. Normalement, cela doit passer. Et si, et si nos prévisions continuaient de ne pas être les bonnes. Nous nous en remettons au jury et attendons patiemment le palmarès. Et la réponse tombe : elles remportent la compétition et montent sur la 1ère marche du podium, juste devant la très jolie équipe de Paris Centre. Leur joie fait plaisir à voir et sèche les larmes des grandes. Bravo les puces et faites encore mieux à Toulouse !

Il semblerait que la jolie étoile soit revenue au-dessus de nos têtes. Les DC3 Minimes s’avancent au cerceau sur le praticable. Nous percevons dans leur regard qu’elles ont confiance en elles et qu’elles sont présentes. Tout se déroule comme nous l’espérions : pas de lâcher, la précision dans les lancers, des diffultés encore un peu faibles parfois, mais elles sont là et c’est le principal. Elles sortent du praticable heureuses de leur travail : quelque soit le résultat, elles n’auront pas de regret. Le palmarès témoigne de leur prestation : elles terminent 1ère et partent à Nîmes ! Bravo, bravo les filles pour vos prestation et qualification. On continue de travailler pour faire encore mieux en Finale ?

Dernier ensemble à passer pour Cergy : les DC3 Benjamines. Première année dans cette catégorie pour la plupart de ces gymnastes, la corde est un engin difficile pour elles. Notre objectif : un passage réussi, pas de regret. La saison a été difficile, la progression aura été constante. Si elles se qualifient, ce serait la cerise sur le gâteau. Mais si elles se rapprochent de la sélection, nous serions tellement heureuses. Nos 4 petits bouts travaillent proprement et veillent à bien appliquer les consignes. Elles réussissent un joli passage mais les notes tiendront dans un mouchoir de poche. Elles finissent à une très belle 8ème place, proches de la sélection comme nous l’espérions. Bravo Mesdemoiselles pour votre parcours. Cela présage de jolies choses pour les prochaines saisons. A bientôt sur les praticables !

Pour finir...
Tout simplement : quel week-end !
Quinze gymnastes Cergyssoises, la tête pleine de rêves qui s’envoleront pour Toulouse pour les championnats de France les 23 et 24 mai prochains. Quatre gymnastes attendront de savoir qui en DC les rejoindra pour la Finale de Nîmes au mois de juin.
Et puis que de jolies représentantes Franciliennes pour ces Finales. Je garderai en mémoire le magnifique passage des DF1 Seniors de La Ferté Alais qui auront réussi un sans faute et d’une telle expression ! A vous donner des frissons pendant 2min30. Tout comme le très bel ensemble DF1 Seniors de Créteil. Trois belles prestations en DFE. De jolies compositions pour les DF1 Benjamines. Bref, la GR Francilienne sera au rendez-vous pour les Finales ! Et nous avons hâte d’y être !

L’intégralité du palmarès est disponible en ligne : http://www.crifo-ffgym.com/GR-Palma...

UN GRAND BRAVO A TOUTES NOS QUALIFIEES. BONNE CHANCE POUR TOULOUSE ET NIMES !