Que nous l’avons aimé ce week-end à vos côtés !

Championnat régional 2010 des ensembles DC1, DF & DN - Morsang sur Orge
mercredi 17 mars 2010
par  Cergy Pontoise GR

OUF !!!

Pourquoi un tel soulagement ?
Tout simplement parce que la région est un test grandeur nature de ce que l’on va voir cette saison, que, dès la région, on rencontre des filles où l’on se dit que le potentiel de top 5 national est là, et que, vous le savez tous, notre début de saison n’a pas été rose, que souvent on avait, tous, bénévoles gyms, parents et coachs inclus, l’impression de mettre notre énergie dans un puits sans fond, de parfois « s’épuiser » au sens littéral du terme- grande nouvelle, ce n’était qu’une impression.
Alors bye-bye, coup de « moins bien » et « welcome home » bonne étoile de Cergy GR !
Finalement, il y a un fond dans ce puis puisqu’on a pu y entendre cliqueter de l’or, deux fois de l’argent et deux médailles en chocolat !

Le résultat est là, et ils sont meilleurs que la saison passée au total pour le club :
- En 2009, c’était deux podiums, du bronze.
- Et là Cergy GR repart avec un titre de championnes régionales, nos DC1 Senior et deux d’argent, le duo DF2 minime et les DN.
Au-delà de cette grande satisfaction pour ces équipes récompensées, la plus grande est de voir que toutes nos filles étaient dans la course, que les compositions ont plu et qu’en plus, tout le monde repart avec une sorte d’énergie de fou furieux pour les zones.

Un mois pour peaufiner les détails, l’exécution, l’expression et continuer de progresser. Un mois pour travailler avec une énergie de fou et l’envie de réussir. On a beau sortir de compétition, on aurait presque envie de reprendre le chemin du gymnase pour se lancer déjà dans la préparation de la prochaine…

Petit résumé des prestations des cergyssoises.

Un samedi en or

Ça démarre avec les minimes DC1 qui réalisent un passage dynamique mais ponctué de nombreuses fautes d’étourderie : chute de massues, difficultés qui sautent et des filles très en avance sur leur musique. Résultat, une médaille en chocolat, 4ème mais avec une énorme marge de progression. Les filles, on s’accroche, tout reste à jouer, Delphine a déjà des idées pour complexifier tout ça et vous offrir la compo la plus top possible pour que vous puissiez tout donner à la zone. Bravo pour vos progrès et, zou, on y retourne parce que tout reste plus que possible !

Philippe Denis (Sportenphoto.org)

On enchaîne avec nos Juniors DC1 dont on a retrouvé le peps et les poils qui se hérissent dès les premières secondes de la musique. Classées 6èmes malgré des grands déplacements et chute d’engin, c’est prometteur et bien plus encore, alors on se retrousse et manches et on y va à 1000%.
Philippe Denis (Sportenphoto.org)

Nos DC1 cadettes, après 3 semaines sans entraînement au complet (ah, les joies des régions juste après 15 jours de vacances et les voyages scolaires qui s’enchaînent), nous ont proposé un passage expressif, sans faute majeure. Une exécution à travailler sans relâche mais, les filles, quel retour et quelle envie d’y arriver. Que cette médaille en chocolat, que nous aurions honnêtement plutôt vu en métal, vous donne la « niaque » pour la zone.

Enfin, nos Seniors DC1... Etonnantes de maîtrise de soi où après être restées plus de 10 secondes étirées, sur demi-pointes suite à un problème de musique, ont tenu émotionnellement le coup et nous ont proposé une belle compétition. Beaucoup de grâce, d’expression mais encore de trop de retenu pour un enchaînement qui n’attend que votre expressivité. Une vraie marge de progrès pour cette équipe qui décroche malgré tout un superbe titre régional et nous avons eu bien peur. Une compo qui a vraiment fait battre le cœur, on continue, encore, encore, encore car, là, on est vraiment sur une très bonne voie.

Dimanche, étonnant d’argent

Pourquoi étonnant ? Tout simplement car nos minimes DF2 qui travaillent depuis plus de 5 cours en réalisant à chaque fois des sans chutes ont été totalement déstabilisées par une faute en début de programme, faute qui n’est jamais arrivée, même à l’entraînement et ont du coup enchaîné en mode « savonnette » ou « massue sauvage ». Malgré cela, une jolie complicité, une expression de plus en plus présente, sur la musique et, là encore une compo qui a plu (ah, qu’ils sont doux ces compliments des autres clubs qui viennent vous féliciter car ils ont aimé le travail présenté – merci à tous – vous avez gonflé le moral des puces à bloc, elles repartent fortes de vos encouragements !!!). Et hop, une jolie médaille d’argent autour de leur cou.

Les DN auront répété le même scenario, 5 filles très homogènes dans leur faculté à…être passées à côté de leur compétition ! Pas dans l’énergie, ni dans le dynamisme et encore moins la synchro, bref, pas « nos » DN (qui d’ailleurs n’avaient qu’une envie c’était que l’on remette la musique pour montrer de quoi elles sont capables – bonne nouvelle les filles, ça arrive vers les 10/11 avril).
Delphine a du souci à se faire puisque les filles lui ont demandé une liste d’environ 653218 trucs à travailler « dans le détail » pour être au top pour la prochaine. Facile, tout ça en un mois, on est large… En tout les cas, c’était très agréable de partager avec vous un debrief constructif, posé, en essayant de comprendre le pourquoi du comment le « mojo » était parti. Pas de souci, il reviendra, et vite, et bien et vous irez à Créteil pour nous donner des frissons, c’est votre mission si vous l’acceptez. Ah oui, le résultat, secondes, encore un grand mystère de la GR, mais bon, pour une fois que ça se passe dans ce sens là, on prend, c’est toujours agréable une médaille autour du cou et un sublime trophée en faux cristal qui clignote (petite pensée pour Jojo qui a décidé d’en faire une des pièces clefs de sa déco, Damido n’a qu’a bien se tenir).

Et enfin, nos petites benjamines DC1, tout en progrès depuis le département qui nous ont offert une prestation très agréable à regarder pour un néophyte mais où toutes les petites erreurs se sont faites sur les D et les échanges. Elles se classent 8ème et se qualifient. Objectif : montrer la même marge de progression entre le département et la région, qu’entre la région et la finale de zone, et vous en êtes capables les choupettes.

Nos coups de cœur
- Ballainvilliers, ou l’effet « whaou » : les minimes DF1, whaou et le DFE grand whaou. Une musicalité de fou, des compositions hyper riches, deux vrais jolis moments de GR qui arrivent (presque) à vous faire oublier que vous êtes arrivées trop tôt un dimanche matin dans un gymnase après avoir trop peu dormi.
- Les DN de Chevreuse qui ont retrouvé un esprit d’équipe, quel travail dans vos 5 jolies têtes depuis le 6 février dernier ! Vous pensiez partager la dernière place avec nos DN, vous êtes juste derrière, en bronze, et cette médaille vous la méritez. A suivre en zone de très près…
- Le coup de pied de Joy Lucas, c’est comme la Tour Eiffel qui scintille, ça marche à chaque fois, mais ça s’achète où une telle pointe de pied ?!?
- Les minimes DF1 d’Evry, certes, on a un peu nos chouchoutes dedans avec Camille, Noémie et Solène qui étaient contre (avec ?) nos DF1 benja la saison passée. Une synchro de folie, une compo top (et dont on sent en plus le potentiel « topissime »), bref, du Evry avec un E majuscule. Encore un joli potentiel pour le CRIFO
- La DN de la Ferté Maisse, on était déjà fan de cet enchaînement la saison passée et version DN on l’aime encore plus. Quelle énergie les filles, de la très jolie GR, vraiment…

Nos coups de groumf
- Le duo de Morsang 1 qui reste sur le carreau. Nombreux ont été les entraîneurs qui ont eu envie d’arrêter la musique pour que vous puissiez recommencer ou courir sur le praticable vous soutenir. Il serait quand même dommage de laisser deux filles avec un tel potentiel d’un podium national ne pas passer une région. Enfin, on dit ça, on dit rien…

Conclusions de ce week-end chargé en émotion

- Bravo aux filles pour vos prestations et pour votre ténacité, tout le monde s’est accroché, ça a payé, nous sommes très fières de vous.
- A celles qui sont passées à côté, vivement la zone !
- A celles qui ont eu de jolies médailles en chocolat, on dit que c’est super mais que pour éviter l’indigestion on s’y remet deux fois plus sérieusement et on tente de monter sur la marche la prochaine fois, elle est pas loin, allez, encore un petit effort, on y est presque…
- Merci à celles et ceux qui ont rendu ce week-end possible, ces médailles sont collectives, elles sont le résultat de ceux qui ont permis à la flamme de ne pas vaciller, de ne pas s’éteindre.

ET HOP HOP HOP RENDEZ-VOUS A CRETEIL POUR... CHUT MAIS ON Y CROIT FORT