Le jugement, ce qu’il faut savoir...

dimanche 14 novembre 2010
par  Cergy Pontoise GR

Votre enfant se lance dans une des disciplines les plus complètes et complexes qui soit !
Un règlement, appelé code de pointage régule le jugement des prestations des gymnastes.
La note se décompose en 3 parties :
- Exécution,
- Artistique,
- Difficulté.

L’Exécution correspond à la précision avec laquelle l’enchaînement est réalisé à 3 niveaux :
- Musique : concordance entre les mouvements de la gymnaste et la musique.
- Technique corporelle : pointes de pieds tirées, bras tendus, pieds serrés, déséquilibres,…
- Technique à l’engin : perte de l’engin, maniement incorrect,…

L’Artistique évalue si l’enchaînement projette bien une image émotionnelle pour les spectateurs avec présentation d’une idée chorégraphique accompagnée d’une interprétation expressive. Les juges notent dans cette partie l’accompagnement musical, l’image artistique et l’expressivité de la gymnaste.

Chaque exercice doit comprendre un nombre fixé de Difficultés à l’engin et corporelles (saut, équilibre, pivot et souplesse). A partir du niveau fédéral, ce contenu est indiqué dans une fiche spécifique réalisée pour chaque enchaînement par l’entraîneur. Elle sert de notation de base pour le juge qui valide ou non sur cette fiche les difficultés réalisées.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Le jugement, ce qu’il faut savoir...